lundi 7 janvier 2019

[GEEK LVL 36] : playmates préhistoriques

Grand admirateur des films dans lesquels officia le génialissime Ray Harryhausen, je décidais d'occuper l'une de mes pauses déjeuner à écouter le podcast qui lui est consacré par le site splitscreen tout en parcourant des images issus des films les plus connus. Et c'est en admirant une fois de plus une photo mythique de la sublime Raquel Welch dans le film One Million Years B.C. qu'un flash s'est fait dans mon esprit, en rapport avec l'une de mes autres passions d'enfances, à savoir les fameux Livres dont vous êtes le héros. Les illustrations intérieures de "L'île du roi lézard", de l'artiste Alan Langford, font parties des plus belles de la série Défis Fantastiques, et c'est l'une d'elles qui m'est revenue en mémoire, un parallèle s'imposant selon moi de façon flagrante avec la photo citée plus haut :

Les playmates de la préhistoires

Même si ce n'est qu'un détail, je serais curieux de savoir si la première a réellement influencé la seconde, mais quoi qu'il en soit je ne pouvais laisser passer l'occasion d'une bonne excuse pour publier un peu de contenu qui fasse plaisir aux yeux 😊

vendredi 4 janvier 2019

[REALM OF CHAOS] : champion de Khorne

Ce n'était au départ pas forcément ma figurine préférée parmi ces vieilles références de champions du chaos, peut-être pour cela que je l'ai peinte avec décontraction et que je suis si satisfait du résultat ☺



mercredi 2 janvier 2019

[GEEK LVL 36] : warhammer art

Ce Noël 2018 a vu l'arrivée dans la maison d'un bien bel objet en provenance du site https://warhammerart.com/ : une impression sur canevas de l'une des illustrations emblématiques de John Blanche pour l'univers de warhammer 40K, Adepta Sororitas.

La charismatique Canoness Veridyan

Pouvoir contempler cette illustration dans une impression de qualité et un format supérieur à ceux habituels (que ce soit un codex ou mon écran d'ordinateur) est un véritable plaisir et permet d'en apprécier pleinement la richesse de détails et de couleurs. Un pur bonheur de geek donc. A noter que le choix de l'illustration à été quelque peu difficile, et qu'il est fort probable que je saute le pas et fasse dans le futur l'acquisition de produits semblables pour d'autres illustrations qui me tiennent à coeur, comme les Black Templars de John Blanche ou les Space Wolves de Geoff Taylor 

vendredi 14 décembre 2018

[WAR40K] : space wolves

Alors que j'étais déjà fan du Vieux Monde, les premières images que j'avais pu avoir de l'univers alors balbutiant de Warhammer 40,000 ne m'avaient pas emballées. Je redoutais un truc un peu bourrin, sorte de "Métamorphosis Alpha" (la tentative pathétique de transposition de D&D dans l'espace par TSR) à la sauce GW, et ne m'intéressait donc pas au développement de cette gamme. C'est tout d'abord la sortie de Space Hulk, puis la lecture d'un article de Dragon Magazine qui vont entraîner un véritable coup de foudre pour cet univers sombre et torturé et pour ses héros principaux que sont les space marines.

Parmi tous les chapitres de l'adeptus astartes, c'est les Space Wolves qui ont vite pris une place prédominante dans mon coeur. La relation profonde entre le chapitre et son monde natal à la beauté sauvage, dont les coutumes transparaissent aussi bien dans l'apparence barbare que les fils de Russ donnent à leurs armures que dans leur organisation, leur farouche indépendance vis à vis de la décadente bureaucratie impériale et leur fidélité sans faille à la parole de l'empereur, les héros du chapitre comme Bjorn Main Terrible ou Logan Grimnar, bref un véritable amour pour ce chapitre qui a pourtant souvent dû subir un traitement bien trop caricatural à mon goût...

Côté peinture, c'est la magnifique peinture de Geoff Taylor qui illustre le premier codex qui m'a sans doute le plus inspirée. Je suis un profond admirateur de John Blanche et ses illustrations noir & blanc qui ornent l'intérieur du codex reflètent parfaitement ma vision des space wolves, mais mon niveau de peinture ne me permet malheureusement pas de retranscrire cette ambiance sur mes figurines 😩 Même si je continue d'essayer !



Pour commencer, voici deux de mes chasseurs gris, les guerriers du chapitre ayant déjà fait la preuve de leurs compétences au combat. L'appartenance à la compagnie de Ragnar Crinière Noire, symbolisée par la tête de loup noire sur fond jaune sur l'épaulière gauche, s'est décidée de manière naturelle attendu que j'ai longtemps associé ce marquage aux space wolves avant de découvrir l'histoire du chapitre et de ses compagnies.

Borgvald


Olbjorn






jeudi 22 novembre 2018

[Interlude musical] : Vindland

Parce que la musique est au coeur de ma vie et que j'aime à partager mes passions... Vindland, un groupe français que je n'ai malheureusement découvert que récemment, mais qui a produit avec Hanter Savet ce que je considère comme l'un des meilleurs albums de black métal de tous les temps (n'ayons pas peur des mots !). Extrait :


mardi 20 novembre 2018

[REALM OF CHAOS] : khorngor

Les hommes-bêtes... Les véritables enfants du chaos, hantant les forêts du Vieux Monde d'où ils émergent parfois pour répandre une orgie de violence et de dévastation sur les terres des hommes. Toujours eu un faible pour ces créatures, et notamment ces vieux modèles dont j'apprécie l'expression de malice emplie de méchanceté. En voici un arborant fièrement la marque de Khorne.

Du sang pour le dieu du sang !

[REALM OF CHAOS] : bête de Slaanesh

J'ai au cours de ces trente dernières années parcouru le Vieux Monde sur a peu près tous les supports : figurines, jeu de rôles, jeux de cartes, jeu de plateau, jeux vidéos, romans, BD, et, années après années, mon admiration n'a jamais faibli pour cet univers que je considère comme l'un des mieux détaillés de la fantasy. Les aigris avanceront qu'il ne fait pas toujours preuve d'originalité, voir frise parfois l'incohérence, mais son cocktail de fantasy classique mâtiné de renaissance lui donne un cachet unique que vient sublimer la plus grande force de warhammer, la notion de Chaos...

Des crânes pour le trône des crânes !
Bien loin de certains errements de GW (aarghh, ces régiments de guerriers du chaos tous identiques), je reste pour ma part fidèle à la vision du Chaos telle qu'elle a été posée dans les deux tomes des "Realm of Chaos" ou encore développée dans le jeu de rôles Warhammer Fantasy RP, et que transposent avec perfection les illustrations de Ian Miller et Tony Ackland notamment.


Une collection de figurines du chaos se doit donc de faire preuve d'imagination et présenter une grande diversité tant dans les formes que les couleurs, traduisant les mutations permanentes et le degré de folie qu'entraîne la nature même du Chaos. L'un des plus beaux exemples sur le net à mes yeux est l'armée de nurgle de Don Hans visible ici.

En ce qui me concerne, je commencerai la présentation de ma collection par une bête de Slaanesh, modèle métal des années 90. J'en possède un second exemplaire dont la peinture va bientôt commencer, sachant que j'ambitionne de constituer un sympathique "troupeau" de ces démons avec les différentes versions parues au cours des ans ☺